Laura chez les Kiwis !

La grande aventure commence ! Voyage à travers les paysages enchanteurs de la Nouvelle-Zélande, terre d'accueil des hobbits et autres créatures velues ! Le sac à dos vissé sur mes épaules et la tête pleine de rêves, je vous invite à me suivre dans mes pérégrinations ! Let the trip begin !

Itinéraire d'un voyage à l'autre bout du monde

Publié dans JANUARY

 

NORTH ISLAND

 

 

16 - 20 novembre : Auckland (Backpacker hostel on Queen Street)

 

20 novembre – 27 décembre : Albany (Kawai PuraPura woofing)

 

27 décembre – 5 janvier : Matakana (housekeeping - Natalie and Patrick)

 

5 janvier – 1er février : Waihi Beach (Donna and David-Sleeping Dragon)

 

1 - 22  février : Waihi (housekeeping - Paula and Dereck)

 

22 - 25 février : Wellington (Backpackers)

 

SOUTH ISLAND

 

 

25 février - 28 février : Picton (Backpackers)

 

28 février - 12 mars : Arapawa Island  - Marlborough Sounds

(Antonia and Mike)

 

12 - 13 mars : Picton (backpackers)

 

13 - 14 mars : Nelson (backpackers)

 

14 - 15 mars : Arthur's Pass (backpackers)

 

15 - 16 mars : Christchurch (backpackers)

 

16 - 25 mars : Amberley - Canterbury

 

25- 26 mars : Christchurch (backpackers)

 

26 - 28 mars : Arthur's Pass (Hiking/Camping)

 

29 - 15 avril : Punakaiki (Te Nikau Resort)

 

15 - 24 avril : Queenstown (backpackers)

 

 

BACK TO THE NORTH

 

 

24 - 27 avril : Auckland (backpackers)

 

28 avril : B R U S S E L S  !!!

 

 

Cheers !

 

 



Publié à 21:02, le 11/04/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

PUNAKAIKI : Te Nikau Resort

Publié dans APRIL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai "attéri" à Te Nikau un peu par hasard. Chloé m'a parlé de cet endroit et j'ai décidé de moi aussi tenter le woofing à Punakaiki pour quelques semaines. Malgré le boulot très répétitif et assez pénible pendant 4 heures tous les matins, je ne regrette absolument pas mon choix. J'ai rencontré plein de gens incroyables et j'ai appris énormément sur moi-même.

 

 

Things to remember in Punakaiki :

- Nos aprèms "lazy" sur les chaises le long de la Main House

- Les aprèms à la plage, dévorés par les Sandflies

- Les soirées à la plage avec nos cubis de vins et la stéréo de Dylan

- "The cube" créé par Charlotte l'américaine

- La fameuse soirée Rhum/Coca/King's Cup et toutes ses dérives

- Andy et Dylan et leurs insatiables appétits à table

- Chloé et son imitation à mourir de rire de cette chère Kat ...

- Helen et Kate

- Tobyyy le chaton

- Anna aka Kitler aka le chat à la moustache aka Madame Moustache

- Nos aprèms à la taverne et nos discussions avec le patron

- Les hikings

- The walk of shame under the rain at 6am - Jemecomprends

- Préparer des muffins et du pain à 6H30 du mat, encore bourrée de la veille et se concentrer pour ne pas vomir sur les ingrédients

 

 



Publié à 12:29, le 11/04/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

MAORI FLAX ARTCRAFT ou comment tuer l'ennui à Punakaiki

Publié dans APRIL

Localité : Punakaiki.

Nombre d'habitants : une petite vingtaine (à quelques vaches près).

Attraction touristique : Pancake rocks (impressionnant la première fois que tu les vois mais pas de quoi se tapper le cul par terre au bout d'une semaine. Ce sont des rochers et comme tout rocher qui se respecte ils font pas grand chose à part subir l'érosion).

Commerce : Taverne de Punakaiki. Si le barman connait ton nom -cequiestmoncasj'enaibienpeur- c'est que tu passes probablement trop de temps à la taverne.

 

Bref vous l'aurez compris il n'y a pas des masses de choses palpitantes à faire à Punakaiki à part se mettre "shitface" à la taverne comme dirait ma pote américaine ou aller marcher pendant des heures - maiscajel'aidéjàfaitetmesjambesréclamentdurepos.

J'ai donc sauté sur l'occasion quand la Grand-Mère de l'auberge a proposé de m'apprendre le Flax Artcraft, une technique de tressage maori. Après avoir passé l'après-midi sur les Flax je dois bien avouer que ça permet de tuer le temps et c'est plutôt amusant mais je me vois pas faire ça tous les jours. Allez, plus qu'une semaine avant le départ pour Queenstown !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 12:22, le 10/04/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

CHRISTCHURCH - AMBERLEY and the vegetable farm

Publié dans MARCH

Me revoilà dans une ferme organique. J'accroche de plus en plus avec le concept de jardinage organique et je décide enfin, après quelques mois de réflexion, de devenir végétarienne. Depuis que j'ai pris cette décision il s'est maintenant écoulé presqu'un mois et je ne me suis jamais sentie aussi bien donc en ce qui me concerne ce fut une très bonne décision.

 

 

Things to remember in Amberley :

- Traite de la vache tous les soirs

- Mes joggings dans la campagne

- Mon interminable trajet en vélo jusqu'en "ville"

- Les 3 petits monstres : Ruby, Mathilda et Flynn

- La vache qui s'enfuit de son enclot et qui court à toute allure dans ma direction

- La récolte de fraises

- Les tonnes de sauce tomate "homemade"

- Flynn et son "karate chop"

- Les interminables "piggyback"

- Les batailles d'eau dans le jardin

- "Silly woofeur" - Flynn (4 years old)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 21:11, le 8/04/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

ARTHUR'S PASS : Pushing up my boundries

Publié dans MARCH

J'ai adoré Arthur's Pass. J'ai détesté Arthur's Pass.

Cette destination m'a beaucoup changée, comme tout le reste de mon voyage en réalité. Mais je reviendrai sur ce point ...

En ce qui concerne Arthur's Pass la situation était la suivante. Je me suis engagée à repousser mes limites et à faire un parcours de 2 jours dans les montagnes, à grimper des pentes vertigineuses et glissantes avec un sac de 25 kilos sur les épaules et un autre sac à dos d'une dizaine de kilos sur le ventre. Nourriture : pommes/galettes de riz. Eau ... de la rivière quand on en trouvait ! Ca peut sembler assez extrêmes comme conditions... et ça l'était. Vraiment. Après plus de 4 heures de véritable combat pour continuer à avancer, la pluie a commencer à tomber et moi aussi par la même occasion. Sauf que quand tu portes autant de poids sur toi, quand tu tombes ça te prends un certain temps pour te relever ! Je me souviens avoir cherché les dernières ressources qui me restaient pour me relever une enième fois et continuer à marcher dans le froid et la pluie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon dos me faisait horriblement souffrir et la soif me faisait espérer un ruisseau toutes les 5 minutes. Mais au bout du chemin nous avons trouvé le fameux campement où nous avons pu monter la tente. Et c'est en allant me laver dans l'eau du ruisseau qui longeait le camp que j'ai réalisé la prouesse que je venait d'accomplir et je dois bien avouer que j'étais plutôt fière de moi. Je l'étais même très franchement. Et c'est complètement vidée de toute énergie que toutes mes pensées sont devenues beaucoup plus claires et que toutes les questions que je me posais encore ont trouvées leurs réponses.

Voyager change une personne.

On me l'avait dit.

J'attendais de voir.

Et j'ai été transformée.

 



Publié à 12:10, le 8/04/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

WELLINGTON, back to civilization

Publié dans FEBRUARY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 10 heures de voyage en bus de Waihi jusque Wellington, je suis arrivée exténuée dans mon auberge dans le centre de Wellington. Pendant 3 jours j'ai eu la chance de visiter cette ville, de parcourir les petites ruelles typiquement kiwies et de visiter le célèbre Te Papa Museum !

Musée gratuit, le Te Papa est définitivement un "must do" mais je dois bien avouer qu'après 2 heures à arpenter les allées j'ai préféré profiter du soleil dehors et me balader le long de la Marina.

J'ai aussi eu beaucoup de chance d'être à Wellington le jour de la célébration du Festival du Nouvel An chinois. De nombreuses activités étaient proposées et le show a été assuré par des artistes chinois venus du monde entier pour performer dans la capitale néo-zélandaise.

Malgré tout, après 3 jours de pérégrination à travers Wellington, j'étais contente de reprendre la route, direction d'Ile du Sud, à bord de l'Interislander !!!

 



Publié à 20:30, le 30/03/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

WAIHI - Housekeeping in the middle of nowhere

Publié dans FEBRUARY

 

Je suis pratiquement restée 1 mois à Waihi dans cette jolie petite maison au beau milieu de la campagne kiwi ! Au départ je suis restée seule pendant une semaine à aider un couple de retraités. Paula et Derek, des anglais expatriés chez les Kiwis et voyageurs dans l'âme sont des gens incroyables. Paula a parcouru le monde à la recherche de nouvelles techniques pour perfectionner son apprentissage de l'accuponcture avant d'enfin s'installer à Waihi et d'ouvrir son propre cabinet. Derek est un célèbre et talentueux inventeur/constructeur de bateaux en tous genres. Il a créé son propre prototype de bateau et est reconnu par ses pairs comme un inventeur de talent.

 

Après une semaine à bosser intensément dans le jardin et dans la cuisine, Paul m'a rejoinds et notre housekeeping job a pu commencer ! S'en sont suivies 3 semaines de roadtrip, de marches à travers la jungle et dans les mines d'or de la région. Ce n'a pas toujours été facile (et c'est un fameux euphémisme) mais ce fut une bonne expérience qui m'a permis de savoir exactement ce que je voulais et ce que je ne voulais absolument pas. Vivre avec la même personne 24H/24H pendant 3 semaines est définitivement un challenge...

 



Publié à 17:00, le 30/03/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

PICTON, the unexpected journey !

Publié dans FEBRUARY

 

Dès mon arrivée à Picton j'ai été captivée par la beauté de l'Ile du Sud. J'ai tout se suite su que je préférerais les paysages de cette Ile à ceux du Nord. J'ai du mal à croire que ce soit toujours le même pays tellement la nature est dfifférente ici. Plus sauvage, plus verte, paysages à couper le souffle et paradis des accros du hiking (marche dans la montage).

Après avoir raté mon "mailboat" supposé m'emmener à la ferme de Paua où je devais bosser, je suis restée 2 nuits dans une auberge très hippie du bord de mer. J'ai eu l'immense chance de participer à une course de voilier en tant que membre de l'équipage d'un magnifique voilier ! Inoubliable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ces deux jours en auberge j'ai enfin pu prendre le bateau en direction de la ferme des Radon dans le magnifique Marlborough Sounds. Les paysages étaient juste indescriptibles...

Pour faire bref, malgré le petit coin de paradis dans lequel vivent les Radon, il faut bien avouer que ce sont de grands malades et après avoir bossé plus de 9 heures par jour comme woofeur (au lieu de 4 heures) j'ai décidé de partir après 2 semaines. Mais j'ai eu la chance de rencontrer Chloé, une californienne accro à la marche, au hiking et à la course, avec qui je me suis bien entendue et que j'ai décidé de rejoindre à Nelson pour explorer la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Things to remember :

- Les Paua

- Les balades sur "quads"

- Comment faire un lit kiwi en 2 heures et le foirer complètement - fou rire interminable avec Chloé

- Essayer de réunir les "chooks" dans leur enclot en courant comme une dégénérée derrière leur gros derrières et répéter l'opération 15 fois avant d'enfin réussir.

- Couper des nectarines pendant 2 jours non-stop

- Voir un petit pinguin bleu

- Voir des orques

- Voir les phoques

- Tester une espèce de "poisson" kiwi absolument infâme et essayer de se débarasser du goût avec tout ce que je peux trouver dans la cuisine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 12:48, le 30/03/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

SURFING BABY !

Publié dans JANUARY

Une des choses que je voulais absolument faire lors de mon passage à Waihi Beach était SURFER. N'ayant jamais surfé auparavant, j'ai eu la chance d'avoir les conseils avisés de Christine, la woofeuse taïwanaise, qui a prit le temps de me montrer les postures à adopter avant de se jeter dans le grand bain ! Et quel bain ! Je pense avoir passé beaucoup plus de temps sous l'eau que sur ma planche de surf mais l'expérience fût très amusante...jusqu'à l'arrivée de nos amis les requins qui décidèrent à notre place la fin de l'entrainement pour la journée !

Petite frayeur mais grande première !

 



Publié à 12:59, le 30/01/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

OPERATION MOSAÏQUE !

Publié dans JANUARY

 Une des grandes découvertes durant mon séjour au Sleeping Dragon fût sans conteste la mosaïque. Dès mon arrivée, Donna m'a initiée à cet art très particulier et m'en a appris les rudiments.

 

 Dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié réaliser ma mosaïque. J'ai choisi mon tatouage maori comme shéma principal. Il m'aura fallu environ une semaine pour mener à bien ce projet, et je dois dire qu'il faut beaucoup de patience pour obtenir de bons résultats. Mais je ne regrette pas de m'être risquée à cet art et je recommande à chacun de tenter l'expérience !

 

 

 Si jamais il vous prend l'envie de vous y mettre vous aussi, voici comment créer, étape par étape, votre propre mosaïque :

- Imaginez un dessin et faites en un croky.

- Choisissez les couleurs de verres que vous aller utiliser (si possible, utilisez toujours un petit peu de miroirs dans votre background).

- Façonnez votre planche de travail. Celle-ci peut être ronde ou carrée et doit impérativement être polie avant usage.

- Dessinez au crayon votre dessin sur la planche de travail.

- Entamez la mosaïque proprement dite et disposez les bouts de verres (préalablement brisés) afin de réaliser les contours de votre dessin. Remplissez ensuite l'intérieur de votre dessin.

- Vérifiez qu'il y a l'espace de la pointe d'un cure-dent entre chaque tesson de verre.

- Vous pouvez maintenant passer à la partie qui requiert le plus de patience. Il va vous falloir coller un par un les morceaux de verres. Veillez à ce qu'ils soient bien collés à votre planche pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite.

- Laissez reposer pendant une nuit.

- Retournez votre planche afin de vous assurer que chacun des tessons adhère correctement à la planche.

- Si tout est proprement collé, préparez le ciment joint (noire ou blanc) en le mélangeant avec un peu d'eau de façon à obtenir une pâte dont la consistance est similaire à celle du beurre de cacahuète.

- Tartinez généreusement votre mosaïque de cette pâte et veillez à ce qu'elle se répartisse correctement partout et qu'elle touche la base de votre planche.

- Laissez reposer 48 heures.

- Nettoyez, à l'aide d'un chiffon mouillé, les verres de votre mosaïque.

 

ENJOY YOUR MOSAÏC !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 11:07, le 30/01/2013, Nouvelle-Zélande
Mots clefs :

Page précédente Page suivante


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



Derniers articles
- Itinéraire d'un voyage à l'autre bout du monde
- PUNAKAIKI : Te Nikau Resort
- MAORI FLAX ARTCRAFT ou comment tuer l'ennui à Punakaiki
- CHRISTCHURCH - AMBERLEY and the vegetable farm
- ARTHUR'S PASS : Pushing up my boundries

Rubriques
- APRIL
- DECEMBER
- FEBRUARY
- JANUARY
- MARCH
- NOVEMBER
- OCTOBER

Sites favoris

Mes amis